Des news ?

facile

Le couscous poulet avec les techniques qui changent tout

10 personnes

1h de préparation

4h de cuisson

You need

voir le
récap
Le couscous, tu sais, c'est le plat du pauvre mais qui fait toujours kiffer, souvent même plus qu'un plateau de fruits de mer. Mais le couscous, 'faut qu'il soit réussi. Il s'agit pas de tout jeter pour faire un bouillon, ah, non non non. Loin de la. Le couscous, il a ses caprices, ses nécessités, comme tout le monde.

Épluche tes carottes, c’est les seuls légumes qui nécessitent ce travail, et coupe tous tes légumes en morceaux.

Fais revenir tes oignons dans de l’huile d’olive et des épices jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Tu peux ajouter une gousse à la fin de la cuisson.

Dans une grande casserole haute de ce type, verse un grand volume d’eau et ajoute le sel, les épices en grande quantité, le concentré de tomates, tes légumes coupés (garde la moitié de tes courgettes à mettre à la fin), sans oublier les branches de cèleri et la moitié des pois-chiches !

Laisse cuire à feu doux pendant des heures ! Tu viens, tu goûtes, c’est trop fade, alors tu ajoutes des épices, du sel, une gousse d’ail, pourquoi pas.

A la fin, tu ajoutes une cuillère de sucre et tes derniers morceaux de courgettes qui vont cuire très rapidement. Tu vas voir, les autres auront été dilapidés en vue d’épaissir le jus… mais surtout, à la fin, tu ajoutes une noix de beurre, oui monsieur.

Fais un mélange d’huile d’olive, du jus des légumes, d’épices, encore et encore, et d’un peu de miel.

Les morceaux du poulet, tu les déposes dans un plat qui va au four et du les badigeonnes, tu les laisses tremper, quelques temps. Ensuite, ils vont cuire deux heures au four à 190 °. La peau va caraméliser, et la chair sera imprégnée de tous les goûts.

La semoule, fine, toujours, ce n’est pas une mince affaire, c’est d’ailleurs le plus dur. Souvent, elle s’agglomère en grumeaux et honnêtement, si c’est le cas bah j’remballe tout. La graine, elle doit être comme du sable (en plus onctueux, j’te l’accorde), en tout cas, chaque grain doit être autonome.

Donc tu la fais cuire très simplement. Tu portes le même volume d’eau salée que de gaine (au verre) à ébullition et tu verses ta graine et une noix de beurre avant de recouvrir 3 minutes, feu éteint.

Ensuite, il te faut de la patience, tu prends une fourchette, qui fait office de râteau, et tu égrènes, couche par couche, ta semoule, délicatement, patiemment.

Tu la disposes dans un plat que tu mets au four avant de servir pour qu’elle soit bien chaude mais la semoule, elle se fait en tout cas, au dernier moment.

Tu sers avec des pois chiches et des raisins secs on the side.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet