Des news ?

prestige

Quasi de veau: la nouvelle dinde de Noël

8 personnes

40min de préparation

40min de cuisson

You need

voir le
récap
Bon, cette recette c’est un petit bonbon. Elle est pas difficile mais elle demande de l’amour et de la tendresse et aussi, une poêle et un four. Un peu d’orga va te faire gagner du temps. Alors avant de faire quoi que ce soit : - Tu préchauffes ton four à 200. - Tu sors ta bouteille de pinard. - Tu sors un plat qui va au four pour cuire la viande - Tu sors une cuillère en bois

Pendant que ton four se réchauffe, tu prends ta belle pièce de viande, avec a-m-o-u-r te dis-je !

Tu peux enlever du gras s’il y en a trop. Tu fais chauffer ta poêle avec de l’huile d’olive et du sel. Quand elle est bien chaude (généralement le sel commence à trembloter), tu mets le veau. Ça doit faire pshhhhht. D’un côté d’abord, et quand tu vois que ça devient doré, tu le mets sur l’autre côté. Et tu continues comme ça, jusqu’à ce qu’il soit doré partout (y’a donc plus d’endroits rose, capito ?).

Une fois que c’est fait. Tu déplaces ta viande dans le plat que je t’avais fait penser à sortir avant (là, t’es content). Et tu t’attaques à ce qui s’appelle the core of the meal : la sauce.

Tu continues à faire chauffer ta poêle, il reste donc dedans du sel, de l’huile d’olive et des petits trucs marrons (ce sont des sucs de viande, toute la divinité de la sauce se trouve ici).

Tu prends ton vino bianco et tu le verses dans la poêle.

C’est un peu toi qui décide de la quantité. Moi, je mets deux bons verres. Là encore ça doit faire pschhhhit. C’est l’alcool qui s’évapore.

A ce moment, tu baisses un peu ton feu et tu saisis ta belle cuillère en bois qui se situe juste à côté si tu m’as écouté. Et tu grattes ta poêle avec. C’est justement pour ne laisser aucun de ces petits sucs. T’attends une bonne dizaine de minutes que ta sauce ait réduit.

Une fois que c’est fait, tu la verses sur ta viande qui est dans un plat.

Et puis là, hop hop hop, c’est parti pour une dizaine de minutes environ au four. Donc comme toujours tu vérifies avec un petit couteau, tu ouvres si c’est très rose, c’est pas assez cuit : il faut qu’elle soit rosée au cœur seulement. Une fois que c’est fait, tu as deux options.

 

First one : t’as plus envie de t’embêter, tu t’arrêtes la, tu coupes ton quasi de veau en tranches et tu sers.

 

Second one : t’as envie de te la péter un peu. Tu mets ta viande cuite dans du papier d’alu une dizaine de minutes. Ça va l’attendrir. N’oublie pas de récupérer le jus qui s’est dégagé de la viande.

 

Tu coupes, tu sers. Et tu te délectes.

Second one : t’as envie de te la péter un peu. Tu mets ta viande cuite dans du papier d’alu une dizaine de minutes. Ça va l’attendrir. N’oublie pas de récupérer le jus qui s’est dégagé de la viande.

Avec quoi tu manges cette merveille ? des pommes de terre et des légumes rôtis (carottes, courgettes, aubergines …)

Bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet